lundi, 31 août 2020 09:01

Cuisine transfrontalière : les Langhe et la Côte d'Azur sur le feu.

80 étudiants et 20 enseignants, italiens et français; c'est le groupe qui depuis trois années participe aux activités de formation du projet IMPACT. Une occasion de collaboration et une possibilité de comparaison opérationnelle sur les deux traditions culinaires. 

La cuisine transfrontalière : nombreuses occasions d'expérimenter la "cuisine de l'autre côté des Alpes" : répas pédagogiques, concours culinaires, événements en Italie et en France. Les étudiants ont dû faire face à des préparations à base de produits locaux de haute qualité : légumes, épices, morceaux de viande spéciaux. Les enseignants ont guidé les élèves pour qu'ils comprennent la spécificité de chaque produit et apprécient son histoire et ses techniques de production. 

Histoire locale et produits du territoire Les vidéos territoriales, publiées dans les deux playlists complètes, ont permis un véritable voyage virtuel entre Alba et Cannes accompagnés par des voix importantes : chefs, experts, producteurs. 

Connaître le territoire: Les échanges entre jeunes en début d'année et la participation à d'importants événements œnogastronomiques ont également été l'occasion de visiter les deux territoires. Un événement printanier a permis aux jeunes Italiens de cuisiner dans le jardin d'un charmant château français de la Côte d'Azur, le château de San Martin; la foire aux truffes d'Alba a donné lieu à un séminaire sur le fromage avec l'ONAF et à la participation à des démonstrations étoilées. Deux exemples pour représenter les nombreux moments d'échange et de connaissance.   

Se découvrir "proches" : Les stages dans des entreprises ont également révélé progressivement les éléments de connexion entre les deux territoires, les traditions, la cuisine : légumes, épices, viande mijotée et desserts à servir en petites portions avec une préférence pour les produits de boulangerie.   

La définition qui donne la chef Laurence Duperthuy de la cuisine du Sud de la France est intéressante : "C'est une cuisine basée sur l'art de ne pas gaspiller, ...une cuisine inventive et colorée, une cuisine de partage. C'est une occasion de partager des moments de vie. Par exemple, quand on fait des gnocchis : ils sont très conviviaux, un plat à faire en compagnie". Un témoignage qui rappelle sans doute aussi la cuisine d'Alba, des Langhe, du Roero, la créativité du Piémont, les longues préparations, le goût de la table.    

Read 2751 times